Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 09:46

Week end de 3 jours, beau temps, et envie de montagne. Seb (rencontré au CAF) et moi montons en voiture à Valloire, puis plan Lachat, et démarrons à la barriere sous le camp des Rochilles.

  

Une petite heure de marche bien chargés, et nous plantons la tente au Lac des Cerces. 

  

P1040936
Le bivouac

 

Le lendemain matin, nous partons faire l'aiguille noire, course d'arête peu difficile dans les environs.

 

 P1040859
Au col, vue sur l'objectif du jour : Aiguille Noire

  

Une heure d'approche, et nous nous encordons dans un terrain facile. Petit rappel dans une ambiance montagne, à l'ombre entre 2 gendarmes. J'essaie de descendre avec le moins d'à-coups possibles, car le relai m'inspire moins qu'un relai béton de grande voie !  

  

L'arête devient plus aérienne, et le rocher mois solide. Bien tester chaque prise avant de se lancer, cela rajoute une petite dose d'aventure bien agréable. Nous nous sommes certainements encordés un peu long, mais au moins nous avons toujours plusieurs points entre nous. 

  

 P1040903
Aiguille noire, corde tendue - Au fond la pointe des Cerces

  

Un dernier ressaut vertical, rien de bien dur mais avec peu de points. En haut du gendarme, il faut faire aller chercher une plateforme sur sa droite ... en enjambant un bon vide. Bonne montée d'adrénaline et ça va pas être la même en désescalade à la descente !

 

Très joli panorama du sommet, d'où nous pouvons étudier l'itinéraire du lendemain à la pointe des Cerces. 

 

Retour en début d'après midi au lac, il fait bon, j'en profite pour faire un brin de toilette ... dur de rester dans cette eau quand même !

  P1040926
Et un ptit bain à 2000 et quelques mètres ... tonique !

  

 Après une petite sieste, nous faisons l'aller retour au col de la ponsonnière, à 40 minutes de là, pour un décrassage. Du col, nous surplombons les arêtes de la Bruyère, autre course que je souhaiterai réaliser dans les années futures.

 

  P1040919
Col de la Ponsonnière - Au fond le bivouac

    

J'adore cet emplacement de bivouac, notamment en raison des couchers de soleil sur les Aiguilles d'Arves ... 

 

  P1040948
Coucher de soleil sur les Aiguilles d'Arves

 

Troisième jour, nous montons en randonnée à la Pointes des Cerces, par le versant Nord encore bien enneigé. Plutôt que de monter dans le névé, je choisi l'arête de droite, et finalement galère pas mal dans des dalles de schistes friables. 

 

  P1040953
La Pointe des Cerces, le passage clé est le névé entre les barres

 

Nous arrivons au sommet avec un groupe de militaires, pour la plupart novices. Ils sont tous équipés de piolets et crampons, et encordés. Nous leur laissons de l'avance dans la descente, et profitons seuls du sommet.

 

  P1040960
C'est ben vrai !

 

Pour nous, ce sera déscente à fond, en courant dans le névé, et un peu sur les fesses !

 

  P1040967
Dré dans l'pentu !

 

Nous doublons les militaires en bas du névé, en leur débloquant au passage leur corde fixe, et filons rejoindre le bivouac.


Trois belles journées de montagne, y a bon !

Repost 0
Published by Dahu(t) - dans Grimpe
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 18:04

Vous connaissez certainement la via ferrata, mais qu'est ce que la via cordata ?

 

L'équipement du rocher est le même (échelons, barreaux), mais au lieu de se vacher en continu sur un cable, on progresse encordés et corde tendue, en clipant la corde à des mousquetons tous les 5 à 10 mètres.

 

P1040837
Vire intermédiaire

 

Cela donne un petit engagement supplémentaire par rapport à la via ferrata, surtout dans cette falaise bien verticale de Saint Martin en Vercors. 

 

 

 P1040839
Jolie dalle

 

 Approche assez courte (30 à 45 minutes), peu de monde, c'est à faire, mais plutôt l'après midi pour profiter du soleil en versant ouest.

 

Je me fais quand même une petite frayeur à un moment, lorsque j'entends un grand bruit ... en fait, la via évolue juste en dessous d'un déco de parapente, et je ne m'attendais pas à avoir une voile juste à coté de moi, ni à voir cette ombre projetée sur le rocher.

 

 P1040848
Encadrement naturel

 

Le topo : pas trouvé sur le net, à vous de chercher :)

Repost 0
Published by Dahu(t) - dans Grimpe
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 17:14

J'ai déjà fait plusieurs tentatives sur ce pilier qui monte au Gerbier, en face Ouest. A chaque fois, le vent fort m'avait fait faire demi tour sans en entreprendre l'ascension. Cette journée semble la bonne, et nous remontons donc la combe Charbonnière lourdement chargés.

 

Nous décidons de contourner la première longueur par la droite, et équipons les cordées : Aude et Will, Cécile et moi. Les filles en second et en chaussons, les gars en tête et en grosses.

 

 

P1030451
 La suite est bien là haut

 

L'escalade se fait au soleil, en 4 + max, sans grandes difficultés et avec des points pas trop éloignés. Avec les chaussures d'alpi, le niveau technique est bien suffisant !

 

P1040676 

  Et le vide se creuse ... 

 

Au bout de 4 longueurs, le pilier rejoint l'arête du Gerbier environ au milieu, mais après le passage du rasoir.

 

 P1040691
  Sortie du pilier

 

Température idéale, pas de vent, une journée parfaite.

 

 P1030481
  Photo de groupe

 

D'un coté le plateau du Vercors, de l'autre la vallée Grenobloise, au fond le Mont Blanc, j'ai connu des vue pires !

 

 P1040763
  Vercors et Y Grenoblois

 

Nous traversons les arêtes corde tendue et arrivons bientôt au point culminant.

 

 P1040772B
  Y a du gaz

 

J'ai personnellement plus de mal à me redresser sur cette dalle lisse, où le vide m'attire...

 

 P1040736
  Heu-reux :)

 

Dernier rappel de 25 m environ, et nous nous désencordons, pour revenir au point de départ après une belle journée de montagne.

 

 P1040788
  Retour sur le plancher des vaches

 

 

Le topo Rimaye : link

Le topo C2C : link

 

Repost 0
Published by Dahu(t) - dans Grimpe
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 22:25

Une ptite session d'escalade after taf, c'est toujours un bon moment. Nous avons découvert une falaise à Vizille, toutes les voies sont accessibles, 20m de haut, cotation de 4 à 6, super bien protégées, rocher sain ... et l'impression que c'est sous coté.

 

  P5125280
  Une petite voie en 4 pour s'échauffer ?

 

Au pied des voies un champ, avec quelques chevaux (parfois un peu agressifs), idéal pour débuter ou reprendre en douceur.

 

Pour travailler un peu, y' a moyen de traverser l'ensemble de la falaise au ras du sol (2m max), avec quelques jolis pas de bloc.

 

Bref, le site de grimpe favori de cet été 2009

 

petitesjorassesvizilleoe9 
  Le topo, y'a plus qu'à aller user les chaussons !

 

Pour y accéder : Champ s/ Drac, puis Vizille. Passer le chateau et prendre le tunnel direction Vaulnaveys / Uriage. La falaise est juste à gauche (200 m d'approche à plat), le parking 50 m plus loin.

 

Bonne grimpe !

Repost 0
Published by Dahu(t) - dans Grimpe
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 09:50
Levé 5h30 ce matin, avec au programme ski de rando au dessus de Prabert : Dent du Pra ou tour du Ferrouillet. Sauf que le ciel est bien nuageux ce matin, avec quelques gouttes. Je m'habille, mais au moment de partir, passe un coup de fil à Will, que bien sûr je réveille. Les nuages semblent également accrochés sur Belledonne, on décide de retourner nous coucher et de se rappeler au réveil.

RDV est finalement pris à 13 heures à St Egrève, pour faire l'éperon des gosses mythiques. Sur le topo Promogrimpe "Escalade autour de Grenoble", il est indiqué quelque chose du genre "Remplacez les buis par les chamois, et les usines par les glaciers, et vous avez une vraie course de haute montagne". L'ambiance est certes un peu urbaine, mais la grimpe reste tout de même sympa, et impeccable pour se remettre en tête les manip' de corde.

Si l'on veut faire l'intégrale, cela 13 longueurs en tout, 5b max et un retour à pied. Je n'ai jamais fait les longueurs du haut, apparemment peu intéressantes. Aujourd'hui encore, nous ne ferons que les 5-6 premières.

Nous sommes 3 : Will, Romain et moi. Nous nous équipons au pied de la voie pour grimper en flèche. Will attaque la première longueur en dalle, l'une des moins faciles de la voie.

Will dans les dalles de la première longueur


Nous avons pris les talkies, bien pratique pour communiquer facilement. En effet, il est quasi impossible de s'entendre entre les relais, du fait de la configuration du terrain. Et le talkie apporte en sérénité : "Relai, vaché" "Bout de corde" "Vous pouvez y aller" "OK je démarre sur la rose" ... Toujours plus sympa que de supposer qu'il est effectivement au relai, qu on peut démarrer, ....

J'ai accroché mes chaussons sur le baudard, et choisit de grimper en grosses. Connaissant un peu la voie, ça doit passer. Et cela me fera un bon entrainement rocher pour de l'alpi estival. Le pas de départ est un peu joueur, on sent quand même nettement moins le rocher qu'en chaussons. C'est moins sympa pour l'adhérence !

Deuxième longueur plus facile, et nous arrivons au second relai. Romain et Will se désencordent afin que Romain puisse passer en tête de la flèche.

 

Romain dans L3 ou L4


Les longueurs suivantes sont moins intéressantes, mais très fleuries :o). Je prends quelques montées d'adrénaline dans les pas en adhérence, mais on est tétu ou on l'est pas !! Je veux passer en grosses. Romain arrive à un ptit ressaut dans l'avant dernière longueur, pas évident... Qu'il passe élégamment en posant un genou. Facile de se moquer quand tu es en second. Sauf qu'arrivé au ressaut, je le sens pas, je décide donc de passer par la gauche par un dièdre facile. Sauf qu'à la sortie du dièdre, faut faire un pas en traversée pour décrocher la dégaine, et ce pas je ne le sens pas du tout :) Désescalade donc, puis obligé de passer le ressaut ... également à genoux :( !

La dernière longueur est plus facile. Elle se déroule par contre sur une arête bien gazeuse, avec une superbe vue sur les usines !

 

Dernière longueur, plein gaz sur l'arête !


Je rejoins Romain au relai final, et continue encordé au dessus du relai, jusqu'au départ du 1er rappel, en haut de Domi Création. J'installe une main courante pour leur permettre de revenir en toute sécurité : même si c'est rando, c est au dessus d'une barre de 100 - 150 m.

 

En haut de la dernière longueur, on replie les cordes pour le rappel


Nous organisons le rappel, assez impressionnant. Je me lance, avec le sourire un peu crispé. Les débuts de rappels ne sont jamais très fluides et agréables.

 

Premier rappel de l'année, on m'a vu plus serein


Le vent souffe fort, nous appliquons donc la technique "Jean Claude" apprise au CAF. Jeter la corde uniquement 10 mètres par 10 mètres. Il suffit donc de jeter les 10 premiers mètres, et d'accrocher les 40 mètres restants au baudrier, la corde lovée en oreilles sur 3 dégaines. Arrivé au bout des 10 premiers mètres, il suffit de libérer les 10 mètres suivants en déclippant une dégaine. C'est un peu plus long à préparer au relai, mais cela réduit bien les galères par la suite.

Et oui, réduit seulement, car avec ce fort vent, la corde revient à l'horizontale, et va se coincer dans la végétation de la paroi :

 

Oh le beau sac de noeuds !


Du coup, je suis bon pour aller penduler un peu, mais heureusement que de quelques mètres. Je n'ose pas imaginer la situation si nous avions laché les 50 mètres d'un coup. Les rappels s'enchainent bien, nous nous améliorons d'un rappel sur l'autre pour les manips de corde. Il existe une possibilité lors du 3ème rappel de descendre directement jusqu'en bas, soit 45 m environ.

Sauf que la seule fois que j'ai testé cette option avec Nico, nous avons bien failli ne jamais récupérer la corde : Rappeler 45 m de cordes dans une paroi pleine de buis, et avec du vent, quelle galère. Résultat, nous avions coincé la corde. Même en se pendant à 2 dessus, elle était bloquée. Nous avions donc été obligé de grimper sur l'autre brin pour aller voir où était le problème. Seul hic, Domi Création cote 6b ... Je m'étais donc lancé en tête, en m'aidant plus ou moins de la corde coincée pour progresser, sans pour autant m'assurer dessus (question de sécurité). Au bout de quelques mètres, je me rappelle encore de l'impression très bizarre d'avoir la corde qui  vient quand tu tires dessus pour t'aider sur un passage délicat :) !

J'impose donc le rappel intermédiaire, sur un relai moins confortable et large que les précédents :

 

Dernier relai : convivial


Une bonne petite sortie au soleil, nous avons bien révisé et sommes au point pour les grandes voies question sécurité. Il va juste falloir s'entrainer un peu pour espérer être serein dans le 5+ ! Peut être que la solution est de mettre des chaussons d'escalade !

Pour plus d'infos
 - Le topo C2C :  http://www.camptocamp.org/routes/54846/fr/falaise-de-rocheplaine-st-egreve-eperon-des-gosses-mythiques
-  Le topo Rimaye.info : http://www.rimaye.info/Eperon%20des%20gosses.pdf
-  Voir aussi le topo Promo Grimpe "Escalades autour de Grenoble"
Repost 0
Published by Dahu(t) - dans Grimpe
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 00:50
En attendant le récit, un petit montage de notre dernière sortie.

Repost 0
Published by Dahu(t) - dans Grimpe
commenter cet article